Voyance où cela ?

Aujourd’hui en 2020 vous pouvez trouver facilement des prestations de voyance avec des résultats qui peuvent être très différents les uns des autres. La voyance pure, flash ou encore datée ce sont là des termes plutôt bien comprit cependant il y a globalement deux choix :

  1. La voyance téléphonique
  2. La voyance sur place en cabinet.

Vous avez tous vu le film Mme Irma avec Didier Bourdon et Pascal Légitimus. Cela illustre plutôt bien la voyance physique. Ensuite la voyance téléphonique se place de manière stratégique. La voyance est devenue professionnelle depuis les débuts d’internet. Il y a en effet un très fort pourcentage de site de voyance sur la toile.

Voyance téléphonique ?

Les meilleurs voyants et voyantes qui sont dans les grandes villes se retrouvent disponibles pour vous ! Sur internet impossible de tricher longtemps ! En effet la voyance réussie se sait et se ressent alors qu’une séance de voyance ratée sera racontée de pleins de manière Facebook comprit !

Ce que nous appelons communément le monde invisible, se manifeste à nous avec simplicité, sans distance ni superstructure, pour nous dire précisément que simple et joyeux est la conversation avec les êtres de lumière, qui viennent communiquer intimement avec nous dans une langue unique et subjective.

C’est pourquoi, lorsque nous nous ouvrons au dialogue avec le monde spirituel, en nous plaçant face à lui exactement comme nous sommes, toutes nos énergies positives, nos talents, nos meilleures qualités, se révèlent littéralement, afin de pouvoir dépasser nos limites les plus profondes et les plus redoutées.

Le pourquoi de la mediumnité?

Il existe une tradition ancienne qui interprète le monde et la vie sous tous ses aspects comme une bénédiction, un don, une Oeuvre à laquelle chacun de nous est appelé à contribuer à travers “l’Ame qui fait”, c’est-à-dire l’activation consciente de son rôle de médiateur créatif entre le plan de la conscience biologique et le Moi.
Cette tradition se concentre sur l’expérience de l’extase, du jeu, de la beauté, et traite des façons de racheter, de jouir et de partager les Lumières du plan spirituel. C’est une approche de la vie écologique, non hiérarchique, qui privilégie l’analogie et la synchronicité, renforce le plaisir et la puissance des sens, méfiant de la pensée linéaire, de l’ascétisme et de la rationalisation excessive. Cette philosophie initiatique a été appelée de bien des façons, y compris la Kabbale. Souvent persécutée, elle s’est livrée au fil de l’histoire en silence, par des usages prudents et idiomatiques d’images, de jeux, de contes de fées et d’autres langages apparemment accessibles à tous, nous transmettant une série très riche d’outils évolutifs.
L’objectif pratique que nous proposons d’atteindre à travers ces rencontres est celui d’une “initiation à la pensée analogique”, c’est-à-dire à la compréhension du langage simple mais non évident et souvent oublié des symboles, caractérisé par la causalité complexe et les lois paradoxales du plan synchronique. En fait, ce sont les modalités, si semblables à celles de la “pensée infantile”, par lesquelles notre propre Ame s’exprime à travers des intuitions, des rêves et des événements : mais trop souvent nous restons sourds à ses messages.
Un effet secondaire important de ce travail sera donc un développement décisif de la créativité et l’accès à la possibilité de formuler des perspectives nouvelles et précieuses de la vie quotidienne.
La méthode que nous allons suivre se développe à deux niveaux : d’une part, l’analyse et la comparaison de matériaux anciens – en particulier d’images d’œuvres d’art – aptes à reconstruire avec la plus grande précision possible le sens historiquement déterminé des archétypes à la base de la tradition initiatique occidentale en voyance pure.
Nous étudierons en particulier les structures et les mythes liés à l’arbre Séphirot, et les vingt-deux personnages/arcs d’Alel-mais, avec les lames correspondantes du tarot dit “de Marseille”, en essayant de travailler dans une perspective séculaire et objective, de libérer ces outils importants des nombreuses fausses représentations de la nature occulte, et de nous rééduquer à la contemplation spirituelle et opérationnelle de l’Art, clé privilégiée pour l’Ame.